West Cork Reading Holidays   West Cork Rare Bookfair
We ship via UPS

Bourguignon, En Écoutant Toone jouer le Bossu. Illustrations D'Edgard Tytgat.

Bourguignon, Paul-Henri.

En Écoutant Toone jouer le Bossu. Illustrations D’Edgard Tytgat.

Bruxelles, Éditeur R. Dupriez, (1944). 8°. 71 pp. Broché. [Bookblock slightly detached but overall excvellent / Bel exemplaire. Edition originale. Couverture et 12 dessins d’Edgard Tijtgat, mis en couleurs à la main au pochoir. Exemplaire No. 311 / 510 exemplaires (exemplaire sur Hollande Van Gelder). / Inscribed and signed by Paul-Henri Bourguignon on the endpaper in 1954.

Edgard Tytgat est un peintre belge né à Bruxelles (28 avril 1879) et décédé à Woluwe-Saint-Lambert (10 janvier 1957).
Son père était graveur en taille-douce et imprimeur. Il est apprenti chez un horloger de 1893 à 1895, puis travaille chez son père. De 1897 à 1900, Tytgat suit les cours du soir à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. En 1901 il suit les cours à plein temps, notamment chez Constant Montald. C’est là qu’il noue des amitiés avec d’autres futurs peintres, dont Rik Wouters et Fernand Verhaegen. Il les représentera d’ailleurs tous deux, accompagnés de leur épouse, dans un dessin à l’encre de Chine « La ligue des peintres wallons, Doe stil voort » vers 1907.
Il quitte la Belgique pour l’Angleterre pendant la Première Guerre mondiale et ne revient qu’en 1920, pour s’installer définitivement à Woluwe-Saint-Lambert en 1923.
Tytgat est à la fois peintre, graveur, dessinateur, aquafortiste, aquarelliste et xylographe. Comme graveur et xylographe, il a illustré de nombreux ouvrages (« Le petit chaperon rouge », « La flûte enchantée »,etc …). L’imagerie était son point fort. Son ami Verhaegen a d’ailleurs gravé une eau-forte le représentant, portant le titre « L’imagier ».
Sa peinture, d’allure impressionniste, est souvent qualifiée de peinture naïve, avec des scènes de la vie quotidienne, des intérieurs, des kermesses, des amoureux, mais non dépourvues d’une douce poésie. À partir de 1950 il aborde la représentation de légendes mythologiques baignant parfois dans un certain érotisme.
Edgard Tytgat a participé à de nombreuses expositions, tant personnelles que collectives, en Belgique et à l’étranger.
D’une nature très retenue, il était cependant très attaché à ses amis jusqu’à réaliser des œuvres dans lesquelles ceux-ci sont repris. Le musée communal de Bruges détient une œuvre de lui, représentant Aline, l’épouse de son ami Fernand Verhaegen, au balcon, lors de la kermesse de Watermael-Boitsfort en 1911. Œuvres dans les musées de: Anvers, Bruges, Bruxelles, Gand, Ixelles, Liège et Mons Son frère, Médard Tytgat (1871-1948) et le petit-fils de ce dernier, Médard-Siegfried Tytgat (1916-1997), sont également peintres. (Wikipedia)

__________________________________________

Paul-Henri Bourguignon (1906–1988) was a talented visual artist, a prolific writer and journalist, a skillful photographer, and an avid observer of the human condition.
Born in Belgium in 1906, Bourguignon began his arts studies in Brussels’ Académie des Beaux Arts and then studied art history at the Université Libre de Bruxelles. His first solo exhibition was at the Galérie d’Egmont in Brussels at age 22.
Bourguignon traveled widely in France, Spain, and Italy, North Africa, Corsica, and Yugoslavia. He lived in both Haiti and Peru. He met his wife, Erika, in Haiti and they settled in Columbus, Ohio in 1950 after she joined the faculty of The Ohio State University.
During his long and prolific life, he amassed a large and varied group of paintings—early gouaches and later acrylics—and numerous pencil, pastel and ink-wash drawings. Many of the gouache paintings from the 1950s and 1960s depict tranquil landscapes, rich cultural interpretations and evocative portraits, figures, and genre scenes that were derived from his travels. In the 1970s, his landscapes and figural scenes took new directions and became less specifically descriptive. The works were expressionistic, often with whimsical, vulnerable, or tragic figures revealed in delightfully complex interactions of brushstrokes and texture.
Viewers have described his work as “timeless, passionate and visionary.″
Jacqueline Hall, Art Critic for The Columbus Dispatch, reviewed his paintings in 1989 stating: “When Bourguignon concentrates on faces, the pathos of the human condition stands out.” In 2001 she wrote: “His paintings keep charming the viewer, even after they have been seen several times.” Today, his widely collected works are found in American museums, and in public and private collections throught the U.S. and Europe. (Wikipedia)

EUR 750,-- 

WORLDWIDE

FREE SHIPPING

We Ship via UPS
En Écoutant Toone jouer le Bossu. Illustrations D'Edgard Tytgat.